Les Farhis

Actualités

Actualité

  • L’arrêt de la Cour de justice européenne (CJUE) du 21 décembre 2016, distinguant séparément le territoire du Sahara occidental de celui du Maroc, a été entériné le mardi 28 mars 2017 par le Parlement régional des Iles Baléares, rapporte l’agence EFE

  • Décret exécutif n° 17-95 du 26 février 2017 portant création du centre de recherche en langue et culture Amazighes, libellé comme suit :

    .... il est créé un centre de recherche dénommé « centre de recherche en langue et culture Amazighes » désigné ci-après « le centre ».

    Le centre est un établissement public à caractère scientifique et technologique à vocation sectorielle, régi par les dispositions du décret exécutif n° l1-396 du 24 novembre 2011.

  • La première réunion du Conseil des filles en Arabie Saoudite (lire l’affiche) composée à 100 % d'hommes.

  • Selon la toute dernière étude génétique réalisée et publiée par le très sérieux National Géografic et dont la Tunisie a été retenue pour repésenter l'afrique du nord, fait ressortir une population nord-africaine (Maghrébine) à seulement 4 % arabe, à 88 % nord-africaine (Berbères), à 5% européenne et à 2% afrique occidentale et centrale, confirmant ainsi la théorie d'Ibn Kheldoun, selon laquelle "Avec le temps seul  l'autochtone subsistera", et les affirmations des historiens et chercheurs égyptions, soit : 

    National Geographic - Tunisie :

  • Le chef du gouvernement marocain Abdelilah Benkirane a déclaré à « Le360.ma » que le Maroc va adhérer à l’Union Africaine pour « défendre son intégrité territoriale ». « Il s’agit de l’intérêt suprême de l’État lié à notre adhésion à l’Union africaine qui nous permettra de défendre notre unité territoriale ».

    Le Maroc lève le voile sur les motivations de sa politique de rapprochement avec les pays africains et de sa demande d'adhésion à l’Union Africaine.

  • La ministre de l’éducation nationale Madame Noria Benghebrit a déclaré, ce jeudi à Bejaia, que l’enseignement de la langue Tamazight sera généralisé progressivement à l’ensemble du pays et sera obligatoire dés la levée des contraintes relatives à son enseignement.

     Elle a affimé que le gouvernement mettra tous les moyens pour l’enseigner dans l’ensemble des wilayas du pays. A ce jour, tamazight est enseignée dans  34 wilayas.

  • L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) qui tient son sommet à Antananarivo, le 26 et 27 novembre 2016, doit se prononcer sur la demande d’adhésion de l’Arabie Saoudite.

    Selon une lettre détenue par Jeune Afrique, l’Arabie saoudite a introduit, le 2 mai 2016, une demande d’adhésion à l’organisation de la francophonie et sur laquelle les chefs d’État et de gouvernement membres devront se prononcer. Dans cette lettre sont cités les efforts déployés pour l’enseignement du français, plus précisément avec ses partenariats des institutions françaises.

  • Les musulmans de Birmanie font l’objet de « nettoyage ethnique », selon l’ONU.

    Ces rohingyas minorité musulmans de l'Etat Rakhine (ouest), sont considérés dans leur propre pays la Birmanie, qu’ils habitent depuis des générations, comme des étrangers.

    La Birmanie mène une campagne de "nettoyage ethnique" de la minorité musulmane rohingyas affirme le représentant de l'ONU au Bangladesh.

    Aucune réaction de l'Organisation de la Coopération Islamique (OCI) présidée par le Maroc.

  • Selon le Washington Post relayé par divers médias occidentaux, des drones américaine auraient survolé le territoire libyen, à partir de leur base tunisienne et ce, depuis fin juin 2016. Ces drones « Force Reaper » interviennent avec l’accord des autorités tunisienne.

    Il est également précisé que les autorités tunisiennes ont demandé à ce que les accords sur la base militaire restent secrets et ce, eu égard à leur opinion publique.

    La plus part des médias font références à des frappes militaires en Libye à partir de la Tunisie.

  •  

    Le Code des postes et des communications électroniques en cours de préparation prévoit l'ouverture du réseau local pour les opérateurs privés, ce qui mettra fin au monopole et entrainera une baisse des tarifs de la connexion Internet et l’amélioration de la qualité des services, etc…

Toute l'actualité.